LEOPARD

À propos de ce projet

Type de projet
H2020, #GA963530

Thématique
Énergie en Afrique

Statut
En cours

Année
2021-2024

Budget
1 530 000 €

Localisation
Afrique de l’Ouest (Bénin, Sénégal)

Technologie

Efficacité Energétique
Réseaux Electriques
Réseaux Intelligents

Contexte

Le projet LEOPARD est l’un des huit projets retenus dans le cadre du second pilier du programme européen LEAP-RE – Long-Term Joint EU-AU Research and Innovation Partnership on Renewable Energy. L’objectif de ce programme est de créer une communauté de recherche et d’innovation UE-UA pour les énergies renouvelables.

Objectifs

Le projet LEOPARD vise à disséminer la technologie micro-grid en concevant, testant et évaluant une solution conteneurisée de production d’énergie renouvelable en milieu rural et péri-urbain. Le projet vise également à :

  • Déterminer les conditions locales d’accès à l’énergie au niveau du quartier, du village et de la région
  • Optimiser les bénéfices technico-économiques, en tenant compte des usages et des appropriations locales de la solution
  • Analyser les conditions et les impacts de l’interconnexion de la solution conteneurisée hors réseau dans un micro-réseau plus important et sa connexion au réseau national
  • Définir les conditions de replicabilité et cartographier des zones de réplicabilité au Bénin et au Sénégal

Démarche partenariale

Sous la coordination de l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV), via le Laboratoire de Technologies Innovantes, le projet compte six partenaires béninois, sénégalais, allemand et français : le Centre Songhai, ARESS (African Renewable Energy Systems & Solutions), l’EPAC (Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi), le CT2S (Centre de Test des Systèmes Solaires), EIFER (European Institute for Energy Research) et le pôle MEDEE.

Sur la base des données collectées sur le terrain par le CT2S, l’EPAC et le Centre Songhai, EIFER modélisera et simulera une solution conteneurisée de production d’énergies renouvelables avec stockage. Grâce aux résultats de la simulation, ARESS fournira une spécification détaillée de la solution et construira un prototype. La société béninoise développera également un système de paiement à distance. Le prototype sera alors testé dans deux endroits au Bénin pour évaluer la solution en environnement rural et péri-urbain. L’un des sites choisis est celui du Centre Songhai. En parallèle, le CT2S développera un protocole de contrôle qualité pour garantir la durabilité du système et réduire la maintenance. Enfin, des études de réplicabilité au Sénégal seront menées. Le Pôle MEDEE sera en charge de la Communication et de la Dissémination des résultats du projet.

LEOPARD capitalise sur les projets précédents du pôle MEDEE, menés notamment avec le Bénin : par la présence dans le consortium de l’EPAC et de ARESS, ce projet constitue une première concrétisation des ambitions de la Convention de Partenariat signée avec le Cluster Energies et Applications au Bénin en février 2020.

Le projet LEOPARD s’inscrit dans l’axe 3 de MEDEE “Intégration système et gestion de l’énergie”. Il a reçu le soutien du Comité Scientifique du pôle en Décembre 2020.

 

This project has received funding from the European Union’s Horizon 2020 research and innovation programme under grant agreement No 963530

 

Retrouvez le flyer de présentation du projet !

Actualités liées au projet