Actualités R&D

« En direct des laboratoires »

Hung MACHung MAC  a soutenu sa thèse le 15 mars dernier.
Elle s’est effectuée dans le cadre de « MEDEE 2 ».

Partenaires : VALEO SE et L2EP

« Résolution numérique en électromagnétisme statique de problèmes aux incertitudes géométriques par la méthode de transformation : Application aux machines électriques »

Résumé :
Les modèles numériques, de plus en plus utilisés en tant que prototypes virtuels, requièrent la connaissance de paramètres d’entrée comme les dimensions géométriques, les caractéristiques physiques des matériaux et les sollicitations externes. Les modèles numériques disponibles actuellement sont très proches de la physique qu’il représente et les écarts que l’on constate avec la réalité peuvent maintenant incomber en partie à une méconnaissance des paramètres d’entrée. L’approche probabiliste qui consiste à modéliser les quantités incertaines par des variables ou champs aléatoires est la solution qui a été retenue dans cette thèse pour prendre en compte les incertitudes d’origine géométrique. Pour résoudre le problème, la méthode de transformation, permettant de ramener un problème aux incertitudes portées par la géométrie à un problème aux incertitudes portées par les lois de comportement, a été choisie. Comme il existe une infinité de transformations possibles, différentes méthodes de détermination de la transformation ont été mises en œuvre et comparées. En particulier, un estimateur d’erreur a-priori a été proposé de manière à dégager des critères de choix. Il a été aussi montré que la méthode de transformation peut prendre en compte naturellement des discontinuités au niveau stochastique des grandeurs locales. Enfin, la méthode étudiée a été employée pour étudier l’influence des incertitudes géométriques d’un stator sur les performances d’une machine électrique. Cette étude s’appuie sur un ensemble de mesures faites sur un lot de stators.

MAC Duy Hung est de nationalité vietnamienne ; il est né le 26 Décembre 1983.

  • Diplômé en 2005 de l’Ecole Supérieure de Génie Civil de Hanoi.
  • De 2005 à 2008 il obtient le diplôme d’Ingénieur en Génie Civil et Construction de l’ENS de Ponts et Chaussées, puis en Master 2 en Mécanique des matériaux et des structures.
  • En 2008 il rejoint Arts et Métiers ParisTech ( Centre de Lille ) pour préparer sa thèse en Génie électrique dans le cadre du Projet MEDEE 2.

Duy Hung souhaite poursuivre sa carrière dans la recherche ; Il travaille aujourd’hui comme Post-Doc, toujours à l’ENSAM Lille, toujours dans le cadre du projet MEDEE 2.

Nous lui souhaitons bonne chance dans sa carrière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.