AAP-AMI Actualités

Plan de relance “soutien à l’investissement dans les secteurs stratégiques pour la résilience de notre économie”.

Le 12 août, lministère de l’Economie, des Finances et de la Relance a lancé un appel à projets doté de 100 millions d’euros pour favoriser l’autonomie et la résilience de l’industrie française.  

Avec cet appel à projets, le ministre Bruno Lemaire, et la ministre déléguée Agnès Pannier-Runacher souhaitent faire face à la crise de la Covid-19 en facilitant la réalisation des meilleurs projets d’implantation de production sur le territoire dans les filières industrielles jugées critiques, notamment l’électronique et les secteurs fournissant des intrants essentiels de l’industrie (chimie, métaux et matières premières).  

Cette initiative intervient dans le cadre du plan de relance de l’économie, et devrait aider l’industrie française à gagner en indépendance vis-à-vis des fournisseurs extra-européens, « tout en développant les filières d’avenir garantissant la création de valeur en France et en Europe », précise le communiqué de presse.   

Cet appel à projets doit permettre à l’Etat de soutenir les meilleurs projets d’investissements de nature à renforcer l’autonomie et la résilience des filières industrielles françaises. Il s’agit de diminuer leur degré de dépendance vis-à-vis de fournisseurs extra-européens tout en développant les filières d’avenir garantissant la création de valeur en France et en Europe. Les projets d’investissement peuvent se présenter sous la forme :

  • de créations de nouvelles unités de production,
  • d’investissements dans des unités de production existantes pour augmenter et moderniser leurs capacités de production ou les rendre plus productives et plus flexibles,
  • du développement et de la mise en œuvre à l’échelle industrielle de procédés technologiques innovants.

Les premiers dossiers pourront être déposés sur la plateforme Bpifrance dédiée à partir du 31 août, et les candidats auront jusqu’au 17 novembre 2020 à midi pour faire valoir leur projet.