AAP-AMI Actualités Afrique Appels à projets

Appel à propositions pour des projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique menés dans 15 pays africains

L’appel lancé par le Fonds EEP Africa vise à fournir à des sociétés et startups des subventions et avances remboursables comprises entre 200 000 et 500 000 euros. Date limite d’envoi des propositions: 10 mars 2020

Le Fonds fiduciaire de partenariat pour l’énergie et l’environnement (The Energy and Environment Partnership Trust FundEEP Africa) a lancé, le 28 janvier, un appel à propositions pour des projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétiques menés en Afrique.

Les candidats peuvent soumissionner pour des subventions ou avances remboursables comprises entre 200 000 et 500 000 euros, le minimum de cofinancement requis étant de 30% du budget total du projet. 

L’appel à propositions, lancé sur le thème “l’énergie propre au service de la croissance verte”, est ouvert jusqu’au 10 mars 2020. Les sociétés et startups intéressées peuvent postuler directement via la page web prévue par EEP Africa.  Les candidats présélectionnés seront contactés en mai 2020 et la décision finale annoncée en septembre. Les projets seront exécutés pour une durée maximale de 24 mois, entre 2021 et 2023.

Les projets à soumettre doivent être aux premières étapes de développement et être mis en oeuvre dans un ou plusieurs des 15 pays couverts par EEP Africa: BurundiKenya, LesothoMalawiMozambiqueNamibieRwandaSeychellesAfrique du SudOugandaZambieZimbabweTanzanieBotswanaeSwatini (ex-Swaziland). 

Ils peuvent utiliser tout type d’énergie renouvelable ou promouvoir des technologies d’efficacité énergétique.

La préparation d’études de faisabilité pour un projet destiné à un réseau national, ou des services publics, qui approche le closing financier, est éligible aux avances remboursables; tous les autres projets étant éligibles à une subvention.

EEP Africa indique que les projets seront évalués en fonction de l’innovation, l’impact sur le développement, la modèle commercial et la viabilité financière.

Le Fonds EEP Africa est géré par le Fonds nordique de développement (NDF), institution de financement multilatérale qui comprend le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège et la Suède. L’Australie finance également le fonds EEP Africa.