Contribuer au développement du photovoltaïque grâce à la recherche

Nos partenairesR&D
Publication juin 2019

Contribuer au développement du photovoltaïque grâce à la recherche

Thomas Roillet et Daniel Marin sont ingénieurs de recherche en génie électrique sur le campus Arts et Métiers de Lille, au sein du L2EP. Ils présentent leurs travaux de recherche sur l’autoconsommation photovoltaïque citoyenne à l’horizon 2020.

Financé par la région Hauts-de-France et en partenariat avec l’association Solaire en Nord, ce projet permet de modéliser les consommations d’énergies d’un foyer équipé en domotique. Ces modélisations permettent ensuite d’optimiser les installations photovoltaïques du foyer afin d’augmenter la part d’autoconsommation énergétique, c’est-à-dire la part de production photovoltaïque qui servira à l’usage domestique avant de réintégrer le surplus dans le réseau.

2 maquettes ont été réalisées sur le campus Arts et Métiers de Lille :

  • Une maquette échelle 1 représentant un car port photovoltaïque et permettant la recharge de 2 véhicules électriques
  • Une modélisation de maison équipée de domotique, dont le paramétrage a été effectué par le L2EP grâce au logiciel KNX dédié à la domotique.

Grâce à leurs travaux, Thomas Roillet et Daniel Marin ont pu élaborer des scénarios dans lesquels la part d’autoconsommation d’un foyer s’élève à 50% sans stockage d’énergie et jusqu’à 70% en cas de stockage d’énergie. Pour Thomas Roillet, pilote du projet :

Ces modélisations sont un véritable outil d’aide à la décision pour les particuliers qui souhaiteraient installer des panneaux photovoltaïques ou optimiser une installation existante. A terme, nous souhaitons que nos travaux contribuent à augmenter la part du photovoltaïque !

Découvrir l’interview vidéo du projet