Espace adhérents Transports Veille

Voiture électrique : Berlin et Paris s’entendent sur l’Airbus des batteries

Très attendue, la feuille de route en faveur de la création d’une filière européenne de la batterie pour le stockage d’énergie et la mobilité électrique a été signée hier par les ministres allemand et français des Finances et de l’Économie. Objectifs : concevoir, produire et recycler sur le continent des accumulateurs moins chers, plus durables mais aussi créateurs d’emplois.

Dans leur déclaration d’intention rédigée en 8 points, les auteurs précisent que la production de batteries devra débuter au plus tôt et en appellent aux constructeurs automobiles pour garantir des volumes suffisants. Des constructeurs qui, faute d’offre européenne, ont désigné leurs propres fournisseurs de cellules, asiatiques pour la plupart.

À commencer par le groupe Volkswagen qui souhaite investir un total de 44 milliards d’euros dans l’électrification de ses modèles d’ici 2025 et qui, récemment, a complété la liste de ses fournisseurs – les sud-coréens LG Chem et Samsung SDI ainsi que le chinois CATL – avec le sud-coréen SK Innovation. Autant d’industriels qui ont tous investi dans des sites de production européens.

Les auteurs de ce texte appellent les acteurs engagés dans la mobilité électrique à développer au travers de cette filière la batterie de quatrième génération, moins chère à produire, plus rapide à charger, à la longévité accrue et au moindre impact environnemental.

Pour ce faire, la feuille de route évoque l’ensemble de la chaîne de valeurs de la batterie, de la R&D à la production, en passant par le recyclage et la seconde vie, via le stockage d’énergie stationnaire d’énergies intermittentes (éolien et solaire).

Une ambition qui devra aussi être créatrice d’emplois, les acteurs du secteur automobile étant inquiets quant à l’électrification grandissante du parc imposée par les normes antipollution. Moins complexes à produire, les véhicules 100 % électriques ainsi pourraient détruire plusieurs dizaines de milliers d’emplois lors de la prochaine décennie, selon une estimation publiée par l’ACEA.

Voir l’article : « Voiture électrique : Berlin et Paris s’entendent sur l’Airbus des batteries »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.