Espace adhérents Stockage ENRs&Grid Veille

Eoliennes, supraconductivité et aimants permanents : état des lieux des projets de R&D

Des pales, d’une longueur de près de 60 mètres chacune, font face à l’eau salée en tournant autour d’une nacelle de 250 tonnes au sommet d’une tour de 100 mètres au-dessus des vagues et qui abrite le turbogénérateur et tout ce qui est nécessaire pour produire de l’électricité. Maintenant, doubler la taille de tout et multiplier par cinq le poids de toute cette installation.

C’est le problème auquel seront éventuellement confrontés les constructeurs de parcs éoliens en mer. Sans quelques changements importants dans les technologies de base de l’éolienne, ces développements ne seront plus possibles !
Cet excellent article fait le tour d’un certain nombre de projets français (EolSupra20) et européens (InnWind, Suprapower et Ecoswing dont Jeumont Electric, membre fondateur du Pôle MEDEE, est partenaire) qui essaient de répondre à ces challenges et interrogations !

Voir l’article : « The Troubled Quest for the Superconducting Wind Turbine »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.