Espace adhérents Transports Usine du futur Veille

Impression 3D et aéronautique : la startup française Opt-Alm

Initialement utilisé dans la conception de structures sandwiches pour le spatial, le procédé mis au point par la société Opt’Alm (startup issu de Booster Nova), repose sur une technologie d’impression 3D de type LMD (Laser Metal Deposit). L’objectif est d’intégrer très tôt dans les phases d’ingénierie toutes les fonctions à assurer et les contraintes de fabrication pour des architectures particulièrement adaptées à des contraintes thermiques. « Les structures peuvent être réalisées en monobloc métallique ou en multimatériaux », précise Alain Toufine, président d’Opt’Alm. Le fait de supprimer tous les collages augmente les performances thermiques, mais aussi mécaniques des structures. Plusieurs brevets ont été déposés.

Créée début 2015, la start-up a levé des fonds auprès de auprès de Rossi Aero, un sous-traitant aéronautique de la région toulousaine. Un partenariat qui va lui permettre d’installer début 2018 une première machine dans un environnement industriel, sur le site de Rossi Aero, à Saint-Caprais (Haute-Garonne).

Voir l’article : A Toulouse, 5 technologies spatiales de start-up issues de Booster Nova

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.