Espace adhérents Matériaux EP Veille

GaN et béryllium : un combo gagnant

Des physiciens de l’Université d’Aalto en Finlande, avec des collègues du Texas et de Pologne, ont montré que le dopage au béryllium peut s’avérer bénéfique dans l’électronique de puissance au nitrure de gallium (GaN). L’équipe a fait une percée dans la révision des méthodes largement rejetées il y a 15 ans.

« La demande de nitrure de gallium semi-conducteur augmente dans l’industrie électronique de puissance. Pour fabriquer des appareils électroniques capables de traiter les quantités d’énergie requises, par exemple, dans les voitures électriques, nous avons besoin de structures basées sur des semi-conducteurs semi-isolants de grande surface avec des propriétés qui permettent de minimiser les pertes de puissance et de dissiper efficacement la chaleur. Pour y parvenir, l’ajout de béryllium au nitrure de gallium – ou dopage – est très prometteur. » (Professeurr Filip Tuomisto de l’Université d’Aalto).

Voir l’article : Aalto University team finds beryllium doping can benefit gallium nitride power electronics

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.