Espace adhérents Matériaux EP Stockage ENRs&Grid Veille

Découverte récente d’un supraconducteur prometteur

Un consortium de recherches européen (Eurotapes) sur les matériaux supraconducteurs a obtenu des résultats qui pourraient révolutionner la production d’énergie renouvelable en permettant de doubler la puissance d’une éolienne.

Comment ?

Via des rubans supraconducteurs moins chers et plus efficaces. Eurotapes est parvenu à produire 600 mètres de ce ruban supraconducteur (100x plus que le cuivre) à base d’oxyde de cuivre avec un procédé qui en réduit le coût de production.

Avec ce fil, on peut par exemple produire des câbles qui transportent beaucoup plus d’électricité ou bien générer des champs magnétiques plus intenses qu’actuellement. Ce nouveau matériau peut servir à équiper des aérogénérateurs plus puissants et plus légers ou être utilisé pour une nouvelle génération d’avions électriques, réduisant leur poids. Ce qui est nouveau avec ce projet, c’est la manière de fabriquer le matériau, associant faible coût et hautes performances. Jusqu’à présent, les supraconducteurs mis au point ne fonctionnent qu’à des températures extrêmement basses, limitant les applications aux seuls laboratoires. Mais l’industrie a appris à gérer des températures de -200 centigrades, de manière simple et fiable grâce à des machines frigorifiques très performantes.

A propos d’EUROTAPES

Eurotapes associe une vingtaine d’universités, de centres de recherches et d’entreprises de neuf pays européens : France (Nexans et CNRS), Espagne, Allemagne, Grande-Bretagne, Autriche, Italie, Slovaquie, Roumanie et Belgique. Il est coordonné par l’Institut de sciences des matériaux de Barcelone (ICMAB). Son budget est de 20M€ financé pour l’essentiel par l’UE.

En savoir plus sur EUROTAPES (présentation, résultats, contacts…)

Voir l’article :
Physicists Have Created a Tape That Is 100 Times More Conductive Than Copper
Voir l’article :
Un consortium européen vante un supraconducteur très prometteur
S’il y avait une seule information à retenir ce dernier mois (voir depuis le début de l’année), c’est celle-là !
Il y a eu au moins 15 articles (c’est la 1ère fois que nous voyons cela) sur cette découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.