Actualités R&D

Construction d’un atelier d’assemblage d’hydroliennes à Cherbourg

EN/DCNS-OpenHydro - Assemblage d'une turbine
Produire jusqu’à 50 turbines par an près d’un des meilleurs sites hydroliens européens.
© Nicolas Job DCNS

Hervé Guillou, président directeur général de DCNS, et Hervé Morin, président de la région Normandie viennent de signer « l’autorisation de dépôt du permis de construire » du futur atelier d’assemblage d’hydroliennes de DCNS-OpenHydro, qui sera situé sur le port de Cherbourg (Manche). Cet atelier, construit sur un terrain de 25 hectares, devrait être opérationnel en 2017. Il s’inscrit dans le cadre du projet d’installation dans le Raz Blanchard, d’une ferme pré-commerciale de 7 hydroliennes.

En décembre 2014, le groupement EDF EN/DCNS-OpenHydro a été l’un des deux lauréats, l’autre étant le groupement Engie/General Electric, de l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour la construction et l’installation de fermes hydroliennes pilotes dans le Raz Blanchard. Ce contrat prévoit pour le premier groupement l’installation de 7 turbines d’une capacité de production de 14 MW et de 4 turbines d’une capacité de 5,6 MW pour le second groupement.

Dans un premier temps, un atelier d’une capacité maximale de 25 turbines par an sera construit notamment pour la fabrication des sept hydroliennes de la ferme pilote, à l’horizon 2018. Par la suite, après des travaux d’extension, la capacité de production sera porté à 50 turbines par an avec les hydroliennes de la future ferme commerciale du Raz Blanchard et celles en projet à Aurigny, espérées pour 2020/2021.

Ci-dessous une présentation du projet DCNS-OpenHydro en vidéo :

DCNS-OpenHydro par CCI-DE-NORMANDIE

Pour en savoir plus : http://fr.dcnsgroup.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.