Actualités R&D

L’avion du futur priorité pour l’ONERA

Avion du futur par l'OneraL’Office national d’études et de recherches aéronautiques (Onera) vient de dévoiler son plan stratégique et scientifique à l’horizon 2025, pour alimenter les ruptures technologiques que l’on verra (peut-être) en 2050.

Aile volante, avion à propulsion électrique, atterrissages assistés permettant d’enlever les atterrisseurs, nouveaux moyens de calcul … exemples de concepts qui ont émergé d’un travail de fond effectué par l’Onera entre 2015 et début 2016. « L’idée était d’identifier les grands axes d’innovations, et en face, d’évaluer les compétences dont dispose l’Onera », résume Bruno Sainjon, PDG du principal centre de recherche aérospatial français.

Grande envergure et fuselage elliptique

Le centre de recherche a tenu à concrétiser ses idées en montrant quelques avions concepts.

Parmi ceux-ci le projet Ampère : un petit avion à propulsion électrique répartie sur 40 petits moteurs sur les ailes, qui jouent en même temps le rôle d’actionneurs, et doté d’une pile à combustible pour la fourniture d’énergie.

Autre concept, Nova, un avion moyen-courrier capable de transporter 180 passagers (comme par exemple l’Airbus A230), dont le fuselage serait de forme elliptique, c’est-à-dire plus large, ce qui offre une grande portance à l’avion. Son envergure serait nettement supérieure à un A320, et ses moteurs seraient à très haut taux de dilution. Ces deux projets s’adressent naturellement à l’objectif environnemental.

Ainsi, l’avion « plus électrique » voire tout électrique dont nous vous parlions déjà en 2013 devient une réalité économique et un enjeu industriel qui s’inscrit dans les préoccupations du secteur avec un horizon court (à l’horizon 2025).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.