Actualités R&D

Aluminium-ion, la batterie parfaite qui tient la durée ?

Une batterie aluminium-ion présentant de bonnes performances tout en étant peu coûteuse et rapidement rechargeable a été mise au point par des chercheurs de l’Université de Stanford. L’article a fait l’objet d’une publication dans le magazine Nature.

L’aluminium utilisé pour l’anode est un matériau peu coûteux et recyclable. En outre, il présente un risque faible d’inflammabilité et une capacité de stockage importante. Malheureusement, l’électrode en aluminium se dégrade avec le temps, si bien qu’après plusieurs cycles de charge-décharge, son potentiel de fonctionnement devient trop faible. Pour la cathode, les chercheurs de Stanford ont spécifiquement sélectionné le type de graphite utilisé, dans lequel ils ont intercalé des anions d’aluminates de chlore. L’anode en aluminium et la cathode en graphite sont couplées avec un électrolyte liquide ininflammable dans une couche polymère. Les chercheurs ont montré qu’ils pouvaient décharger et recharger près de 7 500 fois les batteries sans aucune perte des capacités, tandis qu’une batterie lithium-ion classique tient difficilement au-delà de 1 000 cycles. Les chercheurs travaillent encore à améliorer le potentiel de fonctionnement de la batterie, actuellement autour de 2 volts, contre 4 volts dans les batteries lithium-ion, et duquel dépend directement la puissance de la batterie.

Les chercheurs pensent que leur batterie aluminium-ion pourrait trouver des applications aussi bien dans l’automobile que pour stocker les énergies renouvelables ou stabiliser le réseau. Selon eux, une batterie de téléphone mobile ainsi réalisée, dotée d’une capacité équivalente aux batteries lithium-ion actuelles, prendrait moins d’une minute à être rechargée.

D’après l’article de Philippe Passebon
Article à retrouver sur http://www.industrie-techno.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.