Actualités

Efficacité énergétique : une usine pilote…

Projet usine eta

Une équipe de scientifiques issus de deux universités, trois instituts de recherche et douze entreprises coopéreront sous la coordination de l’Université technique de Darmstadt (Hesse) au sein d’un projet commun lancé le 1er mai 2013 et intitulé « L’usine eta – l’usine efficace énergétiquement pour une recherche appliquée et technologique interdisciplinaire ». L’objectif est de développer une usine pilote à haute efficacité énergétique, en privilégiant une approche interdisciplinaire basée sur une optimisation continue de l’usine en tant que système global. Grâce à l’interaction des différents domaines, considérés auparavant indépendamment les uns des autres, les entreprises industrielles devraient être en mesure d’économiser environ 40% d’énergie. Ceci serait rendu possible grâce à l’utilisation d’équipements à haut rendement énergétique en combinaison avec une utilisation maximale de l’énergie produite au cours du processus de fabrication. Le projet « Usine eta » est financé par le Ministère fédéral de l’économie et de la technologie (BMWi) à hauteur de 7,9 millions d’euros.

En prenant l’exemple d’une usine de transformation des métaux, les chercheurs analyseront des installations de production représentatives sous le biais de l’efficacité énergétique. Plus précisément, ils optimiseront les différentes étapes du processus de production d’un composant de Bosch Rexroth, un des partenaires industriels du projet. La pièce à usiner sera coupée en morceaux lors de l’usinage à l’état mou et dur, puis soumise à un traitement thermique ainsi qu’à des nettoyages intermédiaires et finaux. Le parc de production étudié se compose de machines-outils, de machines de nettoyage et d’un four de traitement thermique. En termes d’économies d’énergie, la chaleur résiduelle du traitement thermique, non utilisée jusqu’alors, permettra de couvrir les besoins de chauffage des installations de nettoyage et de refroidissement des machines-outils ; elle sera également injectée dans le système d’air conditionné sur demande du hall.

Les scientifiques étudieront les interactions entre le bâtiment, les infrastructures des services de construction et les équipements de production afin de trouver des potentiels d’augmentation de l’efficacité énergétique. Si les machines sont souvent déjà individuellement optimisées, un potentiel d’efficacité énergétique actuellement peu exploité réside dans l’utilisation de la chaleur résiduelle produite pendant le fonctionnement des machines. Des systèmes de stockage thermique et des procédés de transformation de l’énergie permettraient, en fonction des besoins, d’absorber l’énergie ou de la mettre à disposition pour la consommation.

L’usine eta, située sur le domaine de l’Université technique de Darmstadt, sera également utilisée pour la formation de jeunes chercheurs et le transfert des résultats vers l’industrie. Ainsi, elle servira à long terme de lieu de formation interdisciplinaire et d’apprentissage.

Pour en savoir plus, contacts :

  • Plus d’informations sur le projet « Usine eta » : consulter la page internet du projet (en allemand) : http://www.eta-fabrik.tu-darmstadt.de
  • Prof. Dr.-Ing. Eberhard Abele – directeur de l’Institut de gestion de la production, de technologie et des machines-outils, Université technique de Darmstadt – tél. : +49 6151 16 2156 – email : info@ptw.tu-darmstadt.de

Sources :

Rédacteurs :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.