Bénin et Côte d’Ivoire : retour de mission du pôle MEDEE

Vie de MEDEE
Publication juillet 2018

Dans le cadre de la démarche « l’énergie des Hauts-de-France pour l’Afrique », MEDEE était en mission au Bénin et en Côte d’Ivoire du 10 au 20 juin 2018.
Le pôle était invité par l’Ambassade de France du Bénin, partenaire de MEDEE dans l’appel à projet Sèmè City, visant la création d’un centre de formation et d’innovation sur les grandes problématiques qui touchent l’Afrique de l’Ouest aujourd’hui.

Cet appel à projet est le catalyseur d’une action collaborative plus large au Bénin ! Le séjour nous a permis de confirmer la pertinence de notre positionnement auprès des entreprises locales, des universités, des structures de développement économique et de la coopération française, etc. MEDEE a également eu l’honneur de présenter l’écosystème régional et la démarche régionale vers le marché africain à deux ministres béninois : Madame ATTANASSO, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et Monsieur DASSIGLI, Ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale.

De gauche à droite : Monsieur Camille ALEDJI (porteur de projet), Monsieur le Ministre Barnabé Z. DASSIGLI, Anaïs ASSELIN (MEDEE) et Paul Ducasse (MEDEE)

 

De gauche à droite : François TSOBNANG (Expertise France), Anaïs ASSELIN (MEDEE), Madame la Ministre Marie Odile ATTNASSO, Paul DUCASSE (MEDEE) et Benedicta HOUETCHENOU (Ministère)

Trois axes prioritaires :

  • l’accès à une énergie fiable et durable est au cœur des préoccupations et détermine le développement des autres secteurs d’activités : les acteurs privés et publics rencontrés sont en attente de solutions innovantes, voire d’expérimentations à développer sur place. MEDEE s’activera à promouvoir l’écosystème régional sur ces sujets.
  • le monde académique fait face à des injonctions fortes pour se rapprocher du tissu industriel local. L’objectif est de mieux répondre aux besoins du marché du travail et MEDEE peut favoriser cette mise en relation et accompagner à la structuration d’outils de coopération, entre acteurs africains et nos adhérents.
  • Le monde économique est à la recherche d’entreprises partenaires pour des projets de R&D collaboratifs, ainsi que pour des prises de positions fortes sur un marché en expansion.

Des projets très concrets, réalisables à court terme, ont été évoqués et nous travaillons actuellement à leur mise en œuvre, dans l’intérêt de nos adhérents !