Une turbine imprimée en 3D pour une centrale nucléaire

R&D
Publication avril 2017

En partant de la gauche, pièce d’origine obsolète, le prototype plastique imprimé et la pièce finale imprimée en 3D.

Une turbine de pompe imprimée en 3D a été mise en service dans une centrale nucléaire en Slovénie. Selon Siemens, qui a fabriqué la pièce, c’est la première fois qu’est installée et mise en service une pièce ainsi construite dans ce secteur.

Une pièce d’origine qui n’était plus disponible

La pièce de rechange fabriquée pour la centrale nucléaire de Krško en Slovénie est une turbine métallique de 108 mm de diamètre destinée à une pompe de protection contre les incendies, fonctionnant en rotation de manière constante.

La pompe à eau fournit la pression nécessaire au système de protection contre les incendies au sein de la centrale. La turbine d’origine était en service depuis l’assemblage de la centrale, en 1981, et son fabricant initial a depuis cessé son activité, si bien qu’il n’était pas possible d’obtenir le modèle de conception initial.

Au final, la pièce imprimée en 3D s’avère supérieure à celle d’origine

Une équipe de Siemens a reconstruit et créé un jumeau numérique de la pièce en Slovénie. Puis la pièce a été imprimée en Suède, en utilisant une technique de fusion sélective par laser. Dès lors des essais ont été menés pendant plusieurs mois afin de s’assurer que la nouvelle pièce imprimée en 3D était parfaitement fiable. Des tests supplémentaires menés dans un institut indépendant, avec scanner, ont révélé que les propriétés matérielles de la pièce imprimée en 3D étaient même supérieures à celles de la pièce d’origine.

 

Voir l’article à ce sujet