L2EP : Laboratoire d’Electrotechnique et Electronique de Puissance

Le L2EP à Lille est né de la volonté de regroupement stratégique de quatre établissements de l’Enseignement Supérieur partenaires des Hauts-de-France : l’Université de Lille, l’École des Hautes Etudes d’Ingénieurs (HEI), Arts et Métiers Sciences et Technologies (campus de Lille) et l’École Centrale de Lille. Dirigé par le Professeur Betty Semail, le L2EP regroupe 107 personnes, dont 30 enseignants-chercheurs ou assimilés et 42 doctorants, sur des travaux couvrant tous les aspects inhérents au domaine de l’énergie électrique. Ils sont répartis sur quatre équipes :

  • l’équipe Commande, dirigée par le Professeur Alain Bouscayrol, qui se focalise sur le développement de formalismes de modélisation et de commande dédiés aux systèmes de conversion d’énergie.
  • l’équipe Réseaux, dirigée par le Professeur Benoit Robyns : ses activités sont dédiées à la gestion des systèmes multisources – multistockages en vue d’optimiser les services fournis aux réseaux électriques, terrestres ou embarqués. L’objectif est d’en améliorer leur fiabilité tout en augmentant l’efficacité énergétique. Les sources renouvelables aléatoires (éolien, photovoltaïque, hydraulique) sont au cœur des préoccupations de l’équipe.
  • l’équipe Electronique de puissance, dirigée par le Professeur Philippe Le Moigne, travaille sur les structures de conversion « propres » et « économes », et notamment l’étude et la caractérisation des composants de stockage (supercondensateurs/batteries).
  • l’équipe Outils et méthodes numériques, dirigée par le Professeur Abdelmounaim Tounzi, dont les travaux portent sur le développement de modèles numériques et de méthodologies pour la conception optimale de dispositifs électromagnétiques.

Depuis 2014, une vingtaine de projets R&D a été développée, pour un chiffre d’affaires total de 2,9 millions d’euros.

 

Le L2EP s’engage dans de nombreux projets aux côtés d’industriels. Il co-dirige notamment avec EDF le LAMEL, Laboratoire Avancé de Modélisation du MAtériel ELectrique.

En termes de plateformes technologiques, on retiendra celle sur les Energies Réparties (EPM Lab), située à la fois sur le campus des Arts et Métiers Sciences et Technologies de Lille et sur celui de HEI – YNCREA, et mise en place par l’équipe Réseaux du L2EP. Il s’agit d’un outil expérimental étudiant les nouveaux comportements des réseaux électriques. Elle regroupe des dispositifs de différentes natures : des sources de production (une centrale photovoltaïque de 18 kWc), du stockage d’énergie (super condensateurs) ou des charges ainsi que des dispositifs d’émulation statique ou dynamique de différentes natures (émulateur éolien, etc.). La possibilité de relier les équipements réels entre eux par l’intermédiaire d’un réseau virtuel et l’utilisation d’un SCADA (Supervision pour la gestion énergétique à distance) sont la grande valeur ajoutée de cette plateforme. L’EPM Lab concerne notamment les domaines d’application des SmartGrids (Pilotage mutualisé de charges-sources-réseaux nécessitant des approches interdisciplinaires) et les Réseaux de transport intelligents.

 

Visiter le site