Hygeos

Depuis 2001, HYGEOS contribue à mieux comprendre notre environnement, en développant et perfectionnant les outils nécessaires à l’analyse des données satellite d’observation de la Terre.
Visitez le site WEB

Depuis 2001, les agences spatiales, française (CNES) et internationales (ESA, EUMETSAT, …), font confiance à HYGEOS, pour développer et perfectionner les outils d’analyse des données satellite d’observation de la Terre. Les domaines d’application sont variés, de la météorologie et du climat, à la couleur de l’océan pour estimer les ressources halieutiques, en passant par la gestion des surfaces terrestres et l’énergie solaire.

 

Dans le domaine spatial, la haute précision est une contrainte forte et HYGEOS a toujours fait preuve de la rigueur nécessaire pour respecter cette contrainte. Dans ce contexte, HYGEOS et EDF ont monté un partenariat pour améliorer la précision sur l’estimation de la ressource solaire des centrales solaires thermiques à concentration, pouvant atteindre des productions de 100 MW. Ce partenariat a amélioré la compétitivité de EDF sur le marché de ces centrales solaires et a permis à HYGEOS de proposer à la communauté de l’énergie solaire de nouveaux outils dédiés et performants.

 

Depuis, nous affinons ces outils pour toujours atteindre la meilleure précision, en considérant non seulement l’impact des poussières désertiques et d’autres particules atmosphériques sur le rayonnement solaire collecté par une centrale solaire, mais aussi en estimant toutes les interactions entre rayonnement solaire, d’une part, et bâtis et atmosphère, d’autre part. Une thèse est encadrée à HYGEOS sur ce sujet, pour intégrer ces interactions en 3D, en maintenant une rapidité de calculs exceptionnelle. Nous proposons aujourd’hui nos services d’estimation et d’optimisation de la ressource solaire pour toute technologie de collecte du rayonnement solaire.

 

Visitez le site internet d’HygeosArticle La Voix du Nord: Hygeos a la tête dans les étoiles et de belles perspectives sur le Terre.Les solutions solaires d’Hygeos