L’appel à projets Franco-Allemand « énergie durable » est ouvert !

AAP-AMINos partenairesR&D
Publication novembre 2018

Entreprises, instituts de recherche (universitaires ou non), partenaires de la recherche amont jusqu’aux utilisateurs finaux, porteurs dans le stockage et la distribution d’énergie : les dossiers sont à soumettre sur les plateformes françaises et allemandes au plus tard le 9 janvier 2019, 13h00 (côté français) et minuit (outre Rhin).

Afin de construire un système énergétique durable, à l’échelle européenne, pour 2050 ; un effort de recherche et développement de solutions efficaces, innovantes et intelligentes est primordial. À ce titre, le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation (France) et le Ministère Fédéral de l’Education et de la Recherche (Allemagne) soutiennent cet effort et lancent un appel à projets bilatéral sur la thématique de fourniture, distribution et utilisation de l’énergie.

Chaque consortium devra être composé de quatre partenaires au minimum :

  • un organisme français de recherche et un institut de recherche allemand ;
  • une entreprise française et un industriel allemand.

Deux domaines de recherche principaux :

1. Conversion et stockage de l’énergie issue de sources renouvelables

  • Matériaux et technologies de stockage électrique et électrochimique, en particulier les nouveaux concepts de batteries ;
  • Systèmes de stockage associés aux réseaux intelligents ;
  • Power-to-X (transformation de l’électricité en un autre vecteur énergétique), production de carburant de synthèse et fuels solaires ;
  • Technologies de l’hydrogène et piles à combustible, stockage et distribution de l’hydrogène.

2. Réseaux (transport et distribution) énergétiques intelligents

  • Matériaux et technologies pour les réseaux intelligents et pour les systèmes de transmission de courant continu à haute tension ;
  • Flexibilisation et gestion du réseau (technologies de l’information et de la communication, intégration du stockage ou d’autres technologies…) ;
  • Aspects transfrontaliers, au niveau technique et de la gouvernance (interopérabilité, réglementation, marché européen de l’énergie…).

Informations pratiques : consultez le site de l’ANR